top of page

Jonathan Huberdeau et le faux record de médiocrité


Vous vous souvenez de la nouvelle sur le record de chute de points entre deux saisons établies par Jonathan Huberdeau? C’est cette publication qui a parti le bal.

Malheureusement (Quoi que pour le québécois, on pourrait dire heureusement), c’est une fake news.


Ç’a avait l’air vrai, donc tout le monde y a cru sans vérifier. D’ailleurs, c’est comme ça que les fake news sont créées, tu lances une information qui a l’aire vraie selon les valeurs de la personne et ça devient automatiquement une vérité absolue. Mais on s’égard.


À la suite de la lecture d’un article de Balle Courbe de RDS sur le pile ou face qui aurait pu faire en sorte que Teemu Selanne ne se joigne jamais aux Ducks pour former un incroyable duo avec Paul Kariya.


Dans l’article, on fait mention de la baisse de production de Selanne après sa saison recrue de 132 points avec les Jets. Étant curieux, nous sommes allés vérifier de quel genre de baisse de production dont il est question.

Il est passé de 132 points lors de la saison ’92-’93 à 54 points la saison suivante, une baisse de 78 points. Huberdeau, lui, a vu sa production passer de 115 points à 55 pour une baisse de 60 points. Tournez ça comme vous voulez, il n’a clairement pas le record.


Pire, nous ne sommes même pas en mesure de vous confirmer que Teemu Selanne détient le record puisque pour cela, il faudrait faire le tour de tous les joueurs de l’histoire de la LNH et nous n’avons absolument pas le courage de nous lancer dans cet exercice.


Tout ça pour dire qu’il faut toujours être prudent avec les informations qu’on vous présente et que ce n’est jamais une mauvaise idée d’aller valider les informations avec plusieurs sources.

87 vues0 commentaire

Commenti


bottom of page