top of page

Une nouvelle statistique démontre que Connor McDavid est meilleur que Mario Lemieux


Nous savons tous que Connor McDavid est bon. Meilleur que n’importe lequel de ses contemporains. Mais nous ne saurons jamais vraiment à quel point il se comparable avantageusement ou désavantageusement avec les meilleurs athlètes du passé.


Jamais?


Probablement pas, mais nous pouvons quand même tenter une piste de réponse.

En comparant, année pour année, Wayne Gretzky, Mario Lemieux et Connor McDavid à leur meilleur, il est possible de voir à quel point ils étaient supérieurs aux autres joueurs qu’ils affrontaient.


Pour Gretzky, on sait que sa meilleure saison en carrière a été la saison 1985-1986 avec 215 points. Pour Lemieux, c’est la 1988-1989 avec 199 points et, jusqu’à maintenant, celle de McDavid a été la dernière avec 153 points.


Maintenant, il faut comparer avec leur plus proche poursuivant.

Lors de la saison 1985-1986, le deuxième meilleur pointeur après Gretzky était Mario Lemieux avec 141 points. On parle d’une différence de 74 points. Wayne Gretzky a inscrit 34,41% plus de points que Lemieux.


Lors de la saison 1988-1989, le deuxième meilleur pointeur après Lemieux était Wayne Gretzky avec 168 points. On parle d’une différence de 31 points. Mario Lemieux a inscrit 15,57% plus de points que Lemieux.


Lors de la saison 2022-2023, le deuxième meilleur pointeur après McDavid était Leon Draisaitl avec 128 points. On parle d’une différence de 25 points. Connor McDavid a inscrit 16,34% plus de points que Draisaitl.


Avec ses 16,34% de points de plus que Draisaitl, ça place Connor McDavid derrière Wayne Gretzky, mais devant Mario Lemieux.


La question maintenant, c’est de savoir si Connor McDavid peut réduire l’écart entre lui et Gretzky? Si on se fit au propos de Vincent Desharnais au podcast Sans restriction, on peut se dire que oui!

"C'était fou l'ambiance dans la chambre comment c'était et personne n'a entré. Pas de coachs, pas rien. C'était les joueurs et les portes ont fermé. Connor s'est levé et il a parlé... C'est la première fois que je le voyais de même, avec autant d'émotions, autant de frustrations. Et la première affaire à quoi j'ai pensé quand il parlait de même, j'te jure, woah! L'an prochain, les gens ne sont pas prêts! J'te le jure, y va battre des records encore! J'te le dis tout de suite, on touche du bois et il reste en santé, mais j'te le dis, y va être MÉCHANT! La saison qui s'en vient, lui pis Leon y vont être méchants!"
- Vincent Desharnais

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page